Phobos, Tome 1 de Victor Dixen : I love you to the moon and back

Bonjour à tous,

Je reviens aujourd'hui pour chroniquer le Tome 1 de la série Phobos, écrite par Victor Dixen ! Cette série comporte 3 tomes, dont deux sont déjà sortis, et le troisième paraîtra dans la Collection R le mois prochain ! 

Voici donc ma chronique de Phobos, mais avant tout, un petit Synopsis, qui ne peut que mettre l'eau à la bouche :

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Tout d'abord, première lecture, première page et donc première de couverture, qui est absolument sublime et qui nous pousse d'emblée sur Mars, au milieu des 12 Prétendant(e)s. Vous l'aurez compris : ce roman s'articule autour de deux pôles : d'une part, la séduction et d'autre part le danger, l'intrigue, le mystère du programme Genesis.

J'ai adoré le fait que l'auteur ne nous fasse pas attendre des lustres pour révéler les enjeux véritables du programme Genesis : le roman s'articule autour d'une alternance entre les pensées de Léonor, l'héroïne ; et les pensées des personnages présents sur Terre, qui savent (en connaissance de cause) le destin des personnages. En parlant des personnages, ceux-cis sont fort sympathiques : tous très différents, mais reliés par un passé douloureux, chacun à leur façon. Il est impossible de ne pas s'identifier à au moins un des douze personnages, que l'on soit de sexe masculin ou féminin, il y en a pour tous : du charmant Alexei, au torturé Marcus, en passant par Léonor et par la pragmatique Fangfang. L'action est définitivement au rendez-vous même si certains points me laissent quelque peu dubitative :

  1. les personnages ont une étrange manie à accepter de tuer des gens, ce qui démontrent que certains sont nés pour être des psychopathes ;
  2. de même, les cheveux de Léonor sont rouges, comme beaucoup d'héroïnes de Young Adult et c'est dommage. Je trouve que les rousses sont très présentes dans les romans de Young Adult (je ne citerais pas Clary Fairchild), et que cela n'est pas forcément justifié, même si dans Phobos, Léonor est littéralement un personnage "en feu". D'ailleurs, j'avais lu un Tweet à ce sujet il y a quelques temps ! 

J'ai personnellement adoré l'écriture de Victor Dixen : une plume légère, des mots simples et un texte bien équilibré entre discours et action, entre émotion et ton sérieux. L'avantage de ce roman est qu'il ne s'apesantit pas tant sur les sentiments amoureux des personnages que sur l'action, l'équilibre du roman est manifeste. Ce n'est pas seulement une histoire d'amour, mais également une histoire d'amitié, et ce n'est pas tant une histoire de conquête qu'une histoire d'intérêt ! Une histoire de vie ou de mort, pour ainsi dire, sauf qu'on ne sait jamais qui est sur la sellette.

Pour conclure, je donnerais la note de 5/5 à ce roman, qui est un coup de coeur, et dont j'ai hâte de lire la suite (je l'ai dans ma P.A.L. en ce moment même mais j'aime bien attendre un peu avant de lire la suite d'un roman, histoire de ne pas manger toute une série "d'un coup").

Avez-vous déjà lu Phobos ? Qu'en avez-vous pensé ? Est-ce que vous avez déjà lu des romans du même genre ? 

A très bientôt,

Julie

 

Léonor : "J'ai dit que le passé ne comptait plus. Quoiqu'on est fait, qui qu'on ait été avant, on a laissé tout ça derrière. C'est pour ça qu'ils nous ont choisis si jeunes, rappelles-toi : pour qu'on soit tournés uniquement vers l'avenir, vers Mars. Alors ce qui compte, Mozart, ce n'est pas ce que tu as fait de ta vie jusqu'à présent : c'est ce que tu vas en faire à partir de maintenant. Si tu veux me réinviter, tu peux compter sur moi - je viendrais une fois sur six".
Une sonnerie stridente retentit.
La communication entre les deux moitiés du Parloir cesse instantanément.

Share this post

Repost 0

Comment on this post

tresormimi 05/06/2016 10:54

Phobos est une super lecture et le tome 2 est très sympa aussi. Contrairement à beaucoup de tome 2, la tension de diminue pas et l'histoire du 2 est tout aussi tréppidante que le 1.

Julie L 05/06/2016 10:58

Coucou :)
Wow !! Tu m'as encore plus donner envie de lire le Tome 2, je sens que je ne vais plus tenir longtemps avant de l'entamer (et de le dévorer je pense ^^) :)
A bientôt,
Julie :)