96 La sixième corde, de Caroline et Benjamin Karo — Pour d’autres peut-être mais pas pour moi !

Bonjour à tous, 

 

Nota Bene 

 

Suite à un échange d'e-mail avec les auteurs, je n'aurais pas "compris" le roman donc libre à chacun d’apprécier celui-ci ou non.  Pour ma part, je ne l’aurais donc pas compris même si je pense le contraire et l’échange stérile à mon sens avec ce dernier ne m’a pas permis d’évoluer dans cette voie : je maintiens ma note de 2/5. 

 

Aujourd’hui, je reviens pour vous parler de ma dernière lecture en date, à savoir La sixième corde, de Caroline et Benjamin Karo. Les auteurs m’ont contacté courant août pour me proposer de lire leur roman afin de donner mon avis. Le résumé étant plutôt sympathique et parfait pour finir l’été, j’ai accepté avec grand plaisir et merci encore aux auteurs ! Voici donc mon avis sur ce roman ! 

    

 

Synopsis : Certains matins, la vie vous laisse sacrément seul. Seul devant vos choix, avec vos doutes, face à l'avenir et parfois pire, confrontés à votre histoire. Qu’avais-je décidé cette nuit là ? Difficile de le dire..., mais je savais que j’avais une semaine pour évacuer douze ans de mon passé, une semaine à vivre sans modération, une semaine pour préparer mon futur avec Emma. L’heure était venue de faire une valise, pleine de mes trois meilleurs amis, d'une cargaison de Doliprane et de la bande originale du plus capital des road trip de ma vie. 

 

 

Mon avis

 

Au premier abord, le roman a l’air très sympathique : une intrigue sympa, des personnages diversifiés, le tout à lire pendant l’été ! Un chouette Road trip donc ! Mais je n’ai pas du tout accroché !

Dès le début du roman, on est projeté dans le quotidien du personnage principal Arnaud, sur le point de se marier et qui souhaite « briser le cordon » avec ses ex. Une idée qui a l’air chouette, et qui a le mérite d’être peu conventionnel ! Seulement voilà : aucune explication quant à cette décision : d’emblée, le lecteur doit comprendre qu’il y a eu une discussion entre Arnaud et sa future épouse, sans avoir assisté à celle-ci et comprendre les dessous de l’affaire. Du coup, j’ai eu l’impression de prendre un train en marche, de ne pas avoir tous les éléments et cela m’a véritablement chiffonnée au cours de ma lecture. 

De même, l’écriture était trop décousue pour moi : certaines phrases sont bien trop pompeuses, avec une alternance des registres de langue qui ne correspond pas, et j’ai eu trop souvent l’impression d’entendre davantage la voix des auteurs que celle du personnage. Et c’est dommage, car j’aime bien le personnage d’Arnaud et sa franchise, qui est rafraichissante ! 

 

Petit exemple de phrase un peu trop littéraire pour paraître naturelle : 

Sa bouche, éclairée par le soleil de ses cheveux blonds qui reflétaient si bien la candeur de son âme d'éternel courtisan, jouait sans interruption des mélodies interminables de mandoline.

Quant aux trois amis de ce dernier, ils sont sympa : fun, drôles et sincères ! Mais il a été impossible pour moi de passer outre les propos vulgaires, à la limite de la misogynie et les termes, voire les insultes qui se succèdent ! Je veux bien qu’on soit dans une ambiance « bon copain/road trip » mais au bout d’un moment, ce n’était plus possible.

Quant à Emma, la future épouse d’Arnaud, elle est décrite comme étant absolument parfaite, avec nombre d’emphases qui m’ont laissée dubitative. Emma est parfaite mais les autres personnages féminins, à savoir les ex d’Arnaud, sont bien trop souvent recalées au rang d’ « objet sexuel » alors que leurs histoires respectives semblent intéressantes. 

 

J’ai trouvé que l’idée de base du roman, si elle était très bonne, n’était pas assez creusée  : c’est un roman chouette à lire, avec des personnages intéressants ; mais qui demeure trop dans le cliché. Je suis sûre que beaucoup aimeront ce roman, mais pour moi, ça n’a juste pas fonctionné ! 

 

Je donnerais la note de 2/5 à ce roman, parce qu’il ne correspondait pas à mes attentes, que je n’ai pas accroché avec l’écriture et que finalement, j’ai été déçue.

 

 

 

Share this post

Repost 0

Comment on this post

JabberWockyReads.wordpress.com 09/06/2016 17:52

OK loin de moi 'idée de faire de la pub mais voici le lien de ma chronique sur ce roman : https://jabberwockyreads.wordpress.com/2016/08/20/chronique-la-sixieme-corde-le-partenariat-de-la-mort/ histoire que tu comprennes que tu n'est pas seule !

Julie 09/06/2016 22:14

Coucou :)
Pas de soucis, merci de partager ta chronique ^^ Je constate que comme moi et Carole, tu n'as pas passé un moment des plus agréables que ce soit pendant ou après : entre le déni de l'avis du lecteur et les insultes, c'est pas la fête pour un partenariat :/

Carole94p 09/01/2016 16:13

Que je suis contente... enfin contente est un bien grand mot. Mais disons que j'apprécie voir des avis qui se rapprochent du mien vu toutes les éloges que je vois passer. .

JabberWockyReads.wordpress.com 09/06/2016 17:52

Ah ! Toi aussi heureuse de voir que tu n'es pas dénouée d'intelligence émotionnelle ? ^^

Julie 09/01/2016 16:16

Coucou :) Oui, nos avis sont similaires parce que clairement le roman ne convient pas à tous et que certaines choses dérangent beaucoup de gens (d'ailleurs, j'ai vu des commentaires sur Livraddict qui pensaient la même chose que nous deux). Mais du coup, je ne sais pas si tous les éloges sont sincères vu ce que j'ai lu :/ Je sais que beaucoup de blogueurs ne veulent pas décevoir les auteurs donc là je ne sais pas si ça a été le cas, mais clairement, ce roman n'est pas un chef d'oeuvre universel :)