Jeu de Patience, ou jeu d’incertitude de J. L. Armentrout

Hello you, 

 

Il y a quelques mois, j’ai craqué sur Jeu de Patience, de J.L. Armentrout, auteure de la série Wait for me, mais également de la série Lux, très prisée et je compte lire un jour ! 

 

Alors, qu’ai-je pensé de Jeu de Patience ? 

 

Éditions J’ai lu 

Sorti le 19 Février 2014

8€99

Synopsis : Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l'attention : tels sont les trois préceptes qu'Avery s'est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu'un, il ne recule devant rien - rien, excepté peut être le passé d'Avery, qui semble s'acharner à ressurgir… Ensemble, seront-ils capables d'affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé ?

 

N

Mon avis

 

    J’ai beaucoup aimé les personnages présentés : Avery est attachante, Cameron également et le mystère autour de ces deux personnages joue véritablement. Entre secrets, mystère et amour, le tout est réuni pour un duo triomphant. 

 

Dès le début du roman, on comprend qu’Avery cache un horrible secret, quelque chose qui la hante, qui la dévore et qui rythme le récit entre indécision et peur de se jeter dans le vide. L’intrigue de fond met beaucoup de temps à se dévoiler et on sent véritablement la pression familiale et personnelle étouffer Avery petit à petit, et j’ai eu l’impression que le corps d’Avery exprimait presque de façon directe les sentiments de cette dernière.

 

J’ai beaucoup aimé le fait que leur histoire d’amour ne commence pas dès les premières pages du livre mais qu’il faille une bonne partie du roman pour qu’elle s’amorce véritablement et que leur relation devienne plus « piquante ». Quant à Cameron, j’ai trouvé que ce personnage était un peu trop « idyllique », un peu trop parfait : il arrive comme un cheveu sur la soupe, et m’a beaucoup fait pensé à Tyler, de la série Did I Mention, d’Estelle Maskame. 

 

Quant à Avery, j’ai trouvé qu’elle était par moments assez incohérente : elle ne veut être avec aucun homme, refuse toute relation mais cède tout à Cameron, s’ouvre à lui sans limites alors qu’elle a peur de tous les autres hommes. J’aurais peut-être davantage compris ses sentiments envers Cameron si j’avais eu une visée plus concrète sur ses sentiments ; mais seul le corps d’Avery se fait l’écho de ses sentiments. Peut-être que cela est du au fait que ce roman fait partie de la veine « Young adult-érotique » mais pour moi, cet aspect du roman n’a pas fonctionné. 

 

Les personnages secondaires sont également très sympathiques mais les camarades de fac d’Avery m’ont semblé bien trop ancrés dans le cliché, et ça m’a beaucoup agacé. De même que la mère d’Avery et sa famille, qui font parti d’un cliché que l’on retrouve de plus en plus dans les romans contemporains, ou Young Adult et je trouve ça vraiment dommage. Il n’aurait plus manqué qu’Avery soit rousse pour que le cliché soit complet. 

 

Le dénouement est vraiment appréciable et sympathique : Avery reprend le dessus, la vérité éclate, et inconditionnellement, l’amour triomphe des idées les plus noires partagées par ces deux personnages. 

 

Pour conclure, je dirais que j’ai bien aimé ce roman, mais il y a eu beaucoup d’incohérences et de faits laissés de côté qui ont troublé ma lecture. J’attribuerais 3 étoiles sur 5 à ce premier roman de la veine « Wait for me » de Jennifer L. Armentrout. 

 

 

Et vous ? L’avez-vous lu ?

Qu’en avez-vous pensé ? 

 

A très bientôt, 

q< Julie  r

Share this post

Repost 0

Comment on this post