Yzé et le Palimpeste : entre monde magique et diversité des personnages

Bonjour à tous, 

 

    Début Septembre , j’ai été contactée par Joël, des éditions Taurnada, qui me proposait de lire Yzé et le Palimpseste, de Florent Marotta, publié en juin dernier. Après lecture du synopsis et du premier chapitre, que j’ai bien aimé, j’ai décidé de lire l’intégralité du roman afin de découvrir les aventures d’Yzé et de voir quel serait son destin. 

 

Qu’en ai-je pensé ? Coup de foudre ou déception … 

Voici mon avis … 

 

Éditions Taurnada

Paru le 27 Juin 2016 

12€99, 408 pages

Synopsis : Ambre Delage est une lycéenne lambda. Orpheline de père et de mère, elle vit chez sa tante Lucy qui l'élève depuis sa naissance. Un soir, un événement dépassant l’entendement va brusquement la jeter dans un tourbillon de révélations qu'elle était loin d'imaginer. Dès lors, pour la jeune fille tout bascule. Il faut fuir. Fuir sa vie tranquille, fuir son identité. Mais qui est-elle vraiment ?

 

    À la lecture du premier chapitre, Yzé et le Palimpseste m’a beaucoup rappelé la saga The Mortal Instruments, qui est une de mes favorites en matière de Fantasy. Je n’ai donc eu aucun mal à me plonger dans l’histoire, d’autant plus que le mystère est au rendez-vous dès les premiers pages.

 

    Le gros point fort de ce roman est sans conteste la diversité des personnages : j’ai adoré l’introduction progressive des uns et des autres, à la fois amis et ennemis d’Yzé, tous plus différents les uns que les autres, mais tous reliés d’une certaine façon. 

    Le monde dépeint est à la fois futuriste et antique, mêlant pouvoirs magiques et noms anciens (j’ai eu un gros coup de coeur pour les noms des villes telles que Nova Lugdunum qui — en tant que fan de latin — m’ont charmée d’emblée), mais également entités antiques et personnages modernes. 

    Chaque personnage est unique à sa façon et possède une vision du monde unique : on retrouve ainsi les Magis, les Exaltés, les Wicce et bien d’autres mais chacun est « bon ». J’ai trouvé qu’il n’y avait pas de « méchant » à proprement parler dans ce roman : même les personnages les plus vils ont leurs raisons et un passé qui donne envie de les connaître mieux, de justifier leurs actes. Je trouve que cette diversité et cette ouverture d’esprit donne un vrai cachet au roman : c’est une nouvelle manière de penser et d’attribuer un camp à chaque personnage. Certains veulent juste survivre, d’autres retrouver un amour perdu, ou encore venger un être perdu depuis longtemps. 

 

    Quant à l’intrigue, j’ai véritablement apprécié sa richesse et les nombreux rebondissements qui prennent place dans le roman : il n’y a jamais une seule façon de faire les choses, mais toujours un certain nombre de facteurs qui entrent en scène (et qu’on ne voit jamais venir d’ailleurs)

    Néanmoins, je n’ai pas réussi à m’assimiler plus que cela au personnage d’Yzé : je me suis sentie plus proche de Tiburce ou encore d’Isobel. Mais la richesse des personnages a bien vite fait de combler ce petit soucis puisque finalement, je finissais toujours par trouver un personnage que j’aimais bien dans chaque « faction ». Enfin, j’ai été un peu déçue par la fin : j’attendais la grande révélation sur la prophétie d’Yzé, mais malheureusement, elle n’est pas arrivée. Idem pour certains personnages, dont le destin n’a pas été entremêlé aux aventures d’Yzé : je pense notamment au personnage de Matt, dont on ne sait finalement pas grand chose, mais peut-être que ce personnage sera davantage exploré dans le tome 2 des aventures d’Yzé. 

 

    Pour conclure, je donnerais la note de 4/5 à Yzé et le Palimpeste car j’ai adoré la diversité des personnages — bien que le personnage d’Yzé n’ai pas été un coup de coeur — , la narration et les aventures vécues par les héros de cette histoire ; d’autant plus que l’univers dépeint était cohérent et entraînant malgré l’omniprésence de la magie. 

 

 

Et vous ? L’avez-vous lu ? Connaissez-vous des romans qui entremêlent magie et monde contemporain ? 

 

À très bientôt, 

q< Julie  r

Share this post

Repost 0

Comment on this post