Damnés, de Lauren Kate : J'aime mais je n'adore pas !

Bonjour à tous, 

 

    Aujourd'hui, je vais vous parler d'une saga qui existe depuis bien longtemps mais que je n'avais jamais eu l'occasion de découvrir avant la semaine passée. Il s'agit de la saga Damnés de Lauren Kate dont le nom me dit quelque chose mais que je n'arrive pas à re-situer ! Et finalement, j'ai vu qu'un film allait sortir, inspiré de cette saga, et étant tentée par le trailer, je me suis dit que lire le livre ne serait pas une perte de temps (d'autant plus que - soyons honnête - j'adore lire les livres avant de voir les adaptations pour pouvoir faire la liste des différences haha ^^) 

 

Éditions Bayard, 

Sorti en 2010

438 pages 

Synopsis : Lorsque Luce rentre à Sword & Cross, un lycée d'éducation surveillée, elle est d'emblée attirée par le ténébreux Daniel. 

Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession.

Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n'arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence d'ombres, qui la poursuivent et l'inquiètent depuis l’enfance. Tout est conçu pour que l'ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux.

 

Qu’en ai-je pensé  ?! 

W

 

    Dès le début du roman, on se retrouve aux côtés de Luce, une héroïne lycéenne, inscrite plus ou moins selon sa volonté dans un établissement spécialisé pour adolescents perturbés : Sword & Cross

On y retrouve d'emblée les personnages principaux, présents dès le début et sans ambages : Luce donc, la bonne copine un peu fofolle Arrianne, la psychopathe de service Molly et bien entendu le Prince charmant et le Bad Boy. Autant dire que ça pose tout de suite les bases et c'est vraiment appréciable : on sait où l'histoire va et on peut se concentrer sur le vrai mystère de ce roman : à savoir cette « Damnation » qui semble frapper plusieurs personnages. 

 

    Le mystère est très présent dans ce roman et rythme l'intrigue, ce qui permet de faire apparaître de nombreux indices. Plusieurs éléments font de ce roman une lecture appréciable : le fait que les personnages ne sont pas tout blanc ou tout noir mais que chacun a sa part de ténèbres, la part faite entre les adultes et les adolescents, qui ne se mêlent pas ; et enfin le personnage de Luce, que j'ai beaucoup aimé, sauf à la fin. En effet, plus les indices apparaissent et plus une certaine mythologie se dessine. 

    On peut alors découvrir des indices par soi-même et se faire une opinion (positive ou négative) de chaque personnage. Pour ma part, je n'ai pas du tout été entraînée vers le Prince Charmant à l'instar de Luce, mais davantage vers le Bad Boy, qui est beaucoup plus humanisé et sympathique que le héros de l'histoire. Pareillement, Luce m'a assez déçue vers la fin du roman : elle finit par devenir une jeune femme trop amoureuse, niaise et un peu imbue, ce qui a finit par m'agacer. 

 

    L'intrigue évolue de façon très rapide, les faits s'enchaînent mais sans se ressembler et l'enquête menée par certains étudiants devient une clef. De nombreuses découvertes sont faites à la fin du roman, mais je n'ai pas été entièrement satisfaite de ces dernières. Si certaines m'ont véritablement époustouflée et laissée sur le carreau, d'autres étaient bien trop prévisibles. Finalement, Damnés est un bon roman, dont je pense lire le second tome d'une part parce que sa mythologie est véritablement fascinante et cache encore bien des secrets et d'autre part parce que je souhaite absolument découvrir le destin de certains personnages auxquels j'ai fini par m'attacher. 

 

    L'écriture de l'auteur contribue manifestement à cette jolie lecture : les 400 pages sont passées très vite, le temps d'une après-midi et j'ai aimé cette constante dans la temporalité narrative. À mes yeux, Damnés tome 1 mérite un 4/5 : j'ai aimé, c'est une lecture addictive, mais l'évolution du personnage de l'héroïne à la fin du roman et après la révélation est véritablement une déception. 

 

 

Je vous laisse avec le trailer du film à venir 

Et vous ? Avez-vous lu cette saga ? Connaissez-vous les romans de Lauren Kate ? 

 

à bientôt,

Julie.

Share this post

Repost 0

Comment on this post