Le poison écarlate, Tome 1, de Maria V. Snyder

Bonjour à tous, 

 

    Après avoir entendu parler moult et moult fois de cette saga ; j’ai décidé de me lancer  dans la lecture du Poison écarlate.  

 

Maria V. Snyder, 

Éditions Harlequin

Paru en 2010

Synopsis : « Si tu veux continuer à vivre, Elena, il te faudra avaler une dose quotidienne de cet antidote... » Enfermée dans les cachots du château d'Ixia et condamnée à mort pour le meurtre de l'homme qui l'a violée, Elena croit sa dernière heure venue. Mais c'est un étrange marché que lui propose Valek, le chef de la sécurité d'Ixia, qui vient de l'arracher à sa geôle : elle sera exécutée le jour même, ou deviendra goûteur du Commandant Ambroise, et risquera la mort à chaque plat qu'elle goûtera. Pour être certain qu'elle ne s'enfuie pas, Valek fait avaler à Elena une dose mortelle de Poussière de Papillon. Afin de rester en vie, Elena devra chaque jour prendre l'antidote dont seul Valek connaît la formule...  Alors qu'autour d'elle complots et trahisons se multiplient, Elena reçoit l'aide de la mystérieuse Irys, qui lui révèle ses pouvoirs de magicienne.  Des pouvoirs qui, tenus cachés, pourraient lui permettre de s'échapper d'Ixia, mais aussi de se soustraire à Valek, cet homme au charme vénéneux, et à la menace du poison écarlate…

 

Qu’en ai-je pensé ? 

———

 

    Depuis quelques temps, je cherche une nouvelle saga à lire, et je me disais — d’après le synopsis et les bons échos que j’avais eu de cette saga — qu’elle ferait peut-être l’affaire. J’ai apprécié beaucoup de choses : tout d’abord, les personnages complexes et forts en caractère, avec de véritables sentiments qui transparaissent au travers des pages et qui laissent peser une tension que l’on ressent indubitablement. J’ai remarqué l’agencement des personnages, d’un côté les bons, de l’autre les méchants mais sans pour autant que le roman tombe dans la caricature manichéenne. Il y a un véritable réalisme dans ce roman : que ce soit lors de la description des sentiments du personnages, de l’agencement de la société, ou dans les actions perpétrées par les uns et les autres ; Maria V. Snyder crée un véritable noeud d’actions et de sentiments

 

    

    Mais cependant, j’ai trouvé que si le réalisme était au rendez-vous, l’héroïne était un peu trop emprisonnée dans ses peurs, et dans ses doutes. À de trop nombreuses reprises, j’ai vu des scènes se répéter encore et encore et je l’ai beaucoup regretté car le roman commence sur les chapeaux de roues, avec un début fort et qui laisse présager d’un roman exceptionnel. De fait, par moments l’héroïne est très combattive puis devient presque impuissante face à ses bourreaux, et j’ai trouvé cela assez ennuyeux. 

    L’intrigue en elle-même est très bonne et j’ai adoré le jeu d’énigme et d’intrigue qui se sont succédées, et j’ai été prise au jeu. De même que l’univers est à mi-chemin entre univers médiéval et univers fantasy, et c’est — je pense — cet univers et ses éléments qui vont me pousser à lire la suite de cette saga, davantage que les personnages. 

 

    J’ai été un peu déçue par la fin du roman, qui me rappelle beaucoup de fin de premier tomes de saga, avec une héroïne qui décide de *SPOILER* partir pour découvrir ses origines, soutenue par son amant *FIN DU SPOILER*. Pas de grosse surprise pour la fin de ce roman donc. De même, si les rebondissements étaient vraiment surprenants et les personnages héroïques, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher avec l’écriture de l’auteur, sans pour autant savoir pourquoi : j’ai aimé les dialogues, l’intrigue, les personnages, mais je n’ai pas accroché à l’écriture de l’auteure. Je n’ai pas été emportée aux côtés d’Elena. 

 

    Pour conclure, je dirais que Le poison écarlate est une lecture agréable, sympathique, mais qui ne m’a pas transportée outre mesure et qui a finit par m’ennuyer lors des trop nombreuses répétitions du roman. 

Je donnerais donc la note de 3 étoiles sur 5 à ce premier opus. 

Et vous ? L’avez-vous déjà lu ? Qu’en avez-vous pensé ? 

 

À bientôt, 

Julie.

Share this post

Repost 0

Comment on this post