Le chien des Baskerville de Arthur Conan Doyle

Hello There, 

 

 

Éditions Librio, Collection Classique

Publié en Septembre 2016 

192 pages, 2€00

Synopsis : Des cris lugubres résonnent sur la lande… Et voici que la légende prend corps. Un chien énorme, créature fantomatique et infernale, serait à l'origine de la mort de sir Charles Baskerville. Maudit soit Hugo, l'ancêtre impie et athée, qui provoqua, en son temps, les forces du mal ! 

Mais Sherlock Holmes ne peut croire à de telles sornettes. Aussi, lorsqu'il dépêche le fidèle Watson auprès de sir Henry, l'héritier nouvellement débarqué d'Amérique, il ne doute pas de mettre rapidement fin à ces spéculations. Pourtant, la mort a frappé plusieurs fois sur la lande. Et le manoir est le théâtre de phénomènes bien étranges... Se peut-il que la malédiction des Baskerville pèse encore ?

 

Qu'en ai-je pensé ? 

zerdtdfghjkkjhgfdfgyuhijkoljh

 

    Il y a environ un mois et demi, je me suis dit qu’il était temps pour moi de lire la série des Sherlock Holmes, inventé par Arthur Conan Doyle. Sitôt dit, sitôt fait, j’ai lu Une étude en rouge, et j’ai commencé il y a quelques jours Le chien des Baskerville, que j’avais hâte de lire. 

    

    L’histoire reprend nos deux enquêteurs favoris (du moins, les miens), à savoir Sherlock Holmes et son fidèle Watson pour une nouvelle enquête puisque les héritiers du domaine des Baskerville semblent frappés par une étrange malédiction. 

    Or, qui dit Sherlock Holmes, dit « logique » et non « malédiction » (sauf pour les criminels malchanceux, mais c’est une autre histoire ^^). Une fois Sherlock consulté, l’intrigue commence mais ce sont surtout les déductions de Sherlock Holmes qui prennent place dans le récit. 

 

    L’écriture d’Arthur Conan Doyle est particulière en ce qu’elle ne se limite pas à évoluer les faits et les mystères, mais à les faire vivre de manière à trouver une certaine cohérence, une certaine logique qui finit par frapper le lecteur lors de la résolution du mystère ! J’ai adoré voir l’enquête se mettre en place, et j’ai lu Le chien des Baskerville en quelques heures. 

 

    L’intrigue est très bien ficelée, tous les détails sont donnés sans en omettre un seul et Sherlock Holmes apparaît tel un boulanger qui viendrait offrir une sucrerie à un enfant, et j’ai littéralement bouilli d’impatience en imaginant la résolution, mais également les conditions de cette résolutions. 

 

    Watson et les autres personnages apparaissent également au cours du récit, et Watson est comme toujours le narrateur de l’histoire ; mais j’ai adoré la diversité des personnages, l’histoire de chacun et surtout la capacité d’Arthur Conan Doyle à faire apparaître la lande des Baskerville sous nos yeux, presque trop vivante

 

    Le roman se conclut sur une brève réflexion de Sherlock Holmes qui tend à résumer l’intrigue et à en expliquer les dernières zones d’ombre. C’est une fin un peu abrupt mais que demander de plus lorsqu’on a déjà résolu le mystère ? 

C’est donc une lecture « coup de coeur », que j’ai dévoré et j’ai hâte de lire d’autres aventures de Sherlock Holmes.

 

Et vous ? 

Avez-vous déjà lu des romans d’Arthur Conan Doyle ?

 

À bientôt, 

Julie.

Share this post

Repost 0

Comment on this post

Nicolas 03/10/2017 16:08

Un roman qui m'a un peu déçu pour cette deuxième lecture (je l'avais beaucoup aimé à l'époque). On reste un peu extérieur aux personnages, et on s'ennuie un peu à l'arrivée, malgré une bonne idée de base et un ensemble agréable à lire, grâce au style efficace de Doyle.