« Jackie », un film émouvant et déstabilisant !

 

Hello    There, 

 

 

Réalisateur  : Pablo Larrain, 

Sorti le : 1 février 2017 

Acteurs : Natalie Portman, Peter Sarsgaard, Greta Gerwig, …  

Genre : Biopic, Drame 

Durée  : 1h 40 min 

 

Synopsis :   22 Novembre 1963 : John F. Kennedy, 35ème président des États-Unis, vient d’être assassiné à Dallas. Confrontée à la violence de son deuil, sa veuve, Jacqueline Bouvier Kennedy, First Lady admirée pour son élégance et sa culture, tente d’en surmonter le traumatisme, décidée à mettre en lumière l’héritage politique du président et à célébrer l’homme qu’il fut.

 

 

 

    Autant vous l’annoncer tout de suite, je ne connais absolument rien de l’histoire américaine si ce n’est ce que j’ai pu apprendre dans les livres : la guerre avec Autant en emporte le vent, les colonies  et la ségrégation avec La case de l’oncle Tom … Voilà mes bases en ce qui concerne l’histoire américaine ! (Ah oui, et Trump aussi, mais seulement parce que BFM Tv en parle régulièrement). Je suis donc complètement novice !

 

    En allant voir Jackie au cinéma, j’avais dans l’optique de connaître plus de choses sur ce président emblématique qu’a été John F. Kennedy, ainsi que sur la première dame, puisqu’elle est au centre de ce Biopic. 

Le film commence par nous présenter Jackie, veuve depuis à peine quelques jours, recluse dans une demeures qu’elle partage avec ses enfants, et dans laquelle elle reçoit un journaliste. Dès lors, les flash-backs ne cessent de s’enchaîner et on découvre alors quatre mondes différents, qui sont autant d’écho des différentes facettes de Jackie

    — une femme savante et passionnée par les arts

    — la première dame, noble et délicate

    — la femme blessée, sous le choc 

    — la veuve perdue

Je ne m’attendais pas du tout à ce que le film soit tourné ainsi mais j’ai finalement trouvé ce choix assez intéressant : Jackie heureuse,  Jackie stressée,  Jackie brisée et Jackie désabusée. 

    

Tout au long du film, nous sommes spectateurs du combat de Jackie : combat contre elle-même, puisqu’elle doit se maîtriser, faire bonne figure ; mais également combat contre les autres, contre les vautours, politiciens ou journalistes. Car ce film n’est pas seulement le récit d’une veuve éplorée, mais une peinture plus que réaliste de la politique de l’époque : il faut régner, à tout prix, faire des choix, vite, car on a peu de temps. Il faut compter, être présent et se faire entendre

 

    Le jeu de Natalie Portman était en cela très intéressant, bien qu’il m’ait déstabilisée plus d’une fois : plus qu’une première dame, j’ai trouvé qu’elle avait la posture d’une reine, décidée, conquérante et bien décidée à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Cependant, j’ai eu un peu de mal avec la dichotomie qui apparaît entre l’image de première dame qu’elle est censée donner et celle de la femme qui veut faire honorer ses choix

    J’avoue que j’ai pleuré à de nombreuses reprises durant ce film mais j’ai également ri : Jackie est une femme qui ne se laisse pas faire, et on peut observer les va-et-vient entre ses pensées et ses décisions, quitte à envoyer le nouveau président dans les choux. 

 

    Finalement, Jackie est un film très sympathique, qui m’a permis d’apprendre une ou deux choses sur l’histoire américaine mais sans non plus devenir une connaisseuse émérite. 

    Jackie est l’histoire du combat d’une femme contre le monde, contre elle-même, contre ses souvenirs. La violence des sentiments et la violence du monde transparaissent sans conteste et bien que j’ai adoré ce film, il y a quelque chose qui m’a déstabilisée sans que je puisse exactement mettre le doigt dessus. Peut-être est-ce le jeu de Natalie Portman, qui passe d’un extrême à un autre, ou la récurrence des flash-back qui m’a quelquefois perdue, mais toujours est-il que ce film demeure entre deux eaux à mes yeux

 

 Jackie est un film à voir, mais qui ne m’a marquée outre mesure. Je n’ai été ni déçue, ni ravie de ce film, juste spectatrice

 

Et vous ? L’avez-vous déjà vu ? 

Qu’en avez-vous pensé ? 

 

À bientôt, 

Julie.

 

Share this post

Repost 0

Comment on this post

Chapitre-Livresque 03/05/2017 14:43

Ce n'est pas vraiment le genre de film que je regarde par moi-même. je ne pense donc pas le regarder sauf si l'occasion se présente ou s'impose ^^