Le triomphe de César, de Steven Saylor

 

Hello There, 

 

 

 

    En février, j’avais craqué sur un certain nombre de livres aussi bien en format numérique qu’en format papier ! Et parmi mes acquisitions papier se trouvait Le triomphe de César, de Steven Saylor : ce roman fait apparemment parti d’une série d’une dizaine de livre et est bien entendu une … Fiction historique (encore une !) 

 

Cette fiction historique commence par le retour de Gordien, détective de son époque, à Rome, alors que César revient tout juste de ses conquêtes et qu’un complot apparaît. 

    Gordien est un personnage vraiment sympathique et simple à comprendre : même si je n’ai pas lu les romans précédents de cette série, je n’ai pas eu de difficulté à comprendre les situations, ni même à comprendre le passé de Gordien. L’immersion est totale et on a vraiment l’impression d’être Gordien, tant le personnage est neutre : avec Gordien, pas de sentiments, juste une enquête et des raisonnements précis, établis. 

 

    L’histoire prend place en -46 avant Jésus-Christ à Rome :  bien que l’époque soit totalement différente, Steven Saylor décrit superbement la Rome antique ! J’ai vraiment eu l’impression d’être à Rome, de monter les collines et de surplomber les paysages avec Gordien : les descriptions et les emplacements sont exacts, ce qui permet de vraiment s’immiscer dans le contexte historique et je me suis vraiment sentie à ma place ^^

 

On redécouvre une Rome qui bien souvent n’est pas évoquée dans les livres d’histoire : la Rome de tous les jours, avec ses sénateurs, ses rues pavés et ses sacrifices. Car Rome n’est pas juste une époque de grandeur, c’est une époque de vie, de rires et de guerres ; que l’on redécouvre dans Le Triomphe de César ! 

 

Vous l’avez donc compris : j’ai été conquise par le personnage principal ainsi que par l’époque et les descriptions ! Mais qu’en est-il de l’intrigue ? 

 

L’intrigue est annoncée dans le titre même du roman : Le triomphe de César ! César est donc en danger ! Cependant, ce danger n’apparaît jamais directement et il faut toujours chercher les sous-entendus, les fondements de chaque acte et chercher les personnages qui pourraient trouver un intérêt particulier à uen éventuelle disparition de César. 

Gordien mène l’enquête de façon très subtile : son questionnement ne passe pas uniquement par des interrogatoires mais par diverses formes d’analyse et j’ai été surprise de voir ses méthodes et ses déductions se mettre en place. 

 

Rapidement, on comprend que l’angoisse et la peur du complot augmente progressivement, mais la résolution finale vient d’une personne que l’on attendait pas et j’ai été véritablement surprise de ce revirement de situation qui nous prouve que Rome n’était pas qu’une époque de raisonnement mais également une époque de mysticisme

 

Cette fiction historique m’a beaucoup plu : c’est une lecture simple, agréable, malgré quelques schémas répétitifs et qui nous emporte au Ier siècle avant Jésus-Christ en quelques pages. Je pense que j’achèterais la suite des aventures de Gordien cet été, pour pouvoir les dévorer en quelques heures ^^

 

 

Et vous ?  Connaissez-vous des fictions historiques se déroulant dans l’Antiquité ? ^^

 

À bientôt, 

Julie.

 

Share this post

Repost 0

Comment on this post