Tu as promis que tu vivrais pour moi, de Carène Ponte

 

Michel Lafon 

216 pages, 

Sortie le 1 juin 2017 

18€95 

 

Synopsis : Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l'homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.

Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l'intention de se contenter de paroles en l'air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait… 

 

 

Tout d'abord, un grand merci à Netgalley et aux éditions Michel lafon pour cette lecture !!  

 

    L’histoire commence après la décès de Marie, la meilleure amie de Molly, décédée tragiquement d’un cancer foudroyant. L’intrigue commence donc en nous présentant Molly, atterrée par le décès de celle qu’elle considérait comme sa soeur, se sentant seule face à des amis et un compagnon en décalage, qui ne semblent pas prendre conscience de la douleur et de la souffrance qu’elle éprouve. 

    

    Molly a à peine le temps de se remettre du choc subi qu’elle reçoit douze lettres de son amie Marie, … pourtant décédée, mais qui vont lui permettre de surmonter son chagrin

Chacune de ces lettres est empreinte d’un bout de l’histoire qui a unit ces deux jeunes femmes ; et chaque lettre va rappeler à Molly de nombreux souvenirs afin qu’elle puisse faire son deuil et l’accepter progressivement. 

 

    J’ai adoré le personnage de Marie, bien qu’elle n’ait été présentée qu’à travers les lettres : on ressent immédiatement que c’est une jeune femme drôle, pleine de vie et sa présence est omniprésente, comme une bonne étoile qui veillerait sur Molly. J’ai aussi apprécié Molly, mais de façon moindre : elle était intéressante mais j’ai davantage accroché à ses aventures qu’à sa personnalité. 

Car Molly vit des aventures trépidantes, qui vont lui permettre de s’affirmer, de dépasser ses peurs et de rompre sa routine. On découvre alors une Molly pleine de vie, qui ose et qui devient heureuse pas à pas. 

 

    Le comique et le pathétique s’allient très bien dans ce roman, qui est idéal pour passer une bonne après-midi : il se lit très vite et est très sympathique. Cependant, j’ai été un peu agacée au bout d’un moment car je trouvais que tout était trop facile pour Molly, mais une fois que le dénouement a été amorcé, j’ai compris le pourquoi du comment et cela m’a permis d’apprécier encore davantage ce roman. 

 

    Ce livre recèle beaucoup plus de mystères qu’il n’y paraît : le deuil n’est pas le seul thème évoqué et les personnages gagnent en profondeur et en complexité au fil des pages. Tu as promis que tu vivrais pour moi est une ode à la vie et au bonheur que j’ai adoré lire ! Si le thème initial paraît sombre, les aventures de Molly m’ont fait découvrir un autre univers, une autre dimension, et j’ai été conquise par la plume de Carène Ponte ! 

 

À bientôt, 

Julie.

Share this post

Repost 0

Comment on this post