Un palais d'épines et de roses, de Sarah J. Mass

Éditions de la Martinière Jeunesse 

513 pages 

Paru en février 2017 

Synopsis : En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.

Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?

A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?

Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

 

 

    Le roman commence par une immersion directe dans le monde de Feyre, qui m'a beaucoup fait penser à Katniss Everdeen : en effet, Feyre vit dans un monde en pleine décrépitude et dans lequel les humains (du moins les plus pauvres) ont beaucoup de mal à survivre, elle doit donc chasser dans les bois, et manque ede chance, et de façon plus ou moins consciente, assassine un Immortel, transformé en grand loup. À partir de là, l'intrigue s'enclenche et Feyre est emmenée malgré elle dans le palais d'un Grand Fae, qui la laisse vivre malgré son crime et l'accueille dans son domaine. 

 

    J'ai beaucoup aimé Feyre, qui s'avère être un personnage assez sympathique, qui est très courageuse et j'ai trouvé que ses réactions étaient parfaites : elle n'est ni trop effrayée, ni trop sûre d'elle, et son évolution était vraiment très intéressante. Elle n'est pas tombée immédiatement amoureuse du Grand Fae, et l'intrigue a pris le temps de se développer autour de chaque personnage, sans pour autant lever tous les rideaux et résoudre toutes les énigmes du roman. 

    Quant aux autres personnages, je les ai beaucoup appréciés aussi : Tamlin et Lucien font parti de mes personnages préférés, je les ai trouvé nobles mais en même temps très humains.

 

    L'héroïne forme un duo assez atypique avec Tamlin, mais j'ai beaucoup aimé le fait que leur histoire n'évolue pas qu'autour d'eux, mais englobe tout le château, et tous le royaume ! Il y a une vraie dépendance : chaque personnage évolue et vit pour un autre, ce qui tend à former une super dynamique, profonde et touchante !  

 

    Quant à l'univers créé par Sarah J. Mass, je l'ai tout simplement adoré : dans ce roman, on retrouve de nombreuses aspirations. Tout d'abord, la belle et la bête, puis d'autres contes divers et je me suis même demandée à un moment si Harry Potter n'était pas dans le coup. J'ai donc adoré cet univers, très cohérent mais également très pur, avec une forme d'épuration. Les coutumes et les traditions sont toutes très précises et les paysages et les monuments décrits ont l'air somptueux. 

On découvre également que les personnages combattent un mal obscur, qui apparaît toujours en toile de fond et qui semble menacer les personnages principaux tout au long du roman, comme une ombre. 

 

    Au fur et à mesure du roman, on voit les sentiments de Feyre évoluer et la relation entre les deux personnages prend place, tout en s'alliant avec cette ombre qui plane sur le royaume de Tamlin. Au fil des pages, le danger s'accentue et Feyre est contrainte de revenir à la réalité et de se confronter au danger. Apparaît alors une héroïne déterminée, amoureuse et prête à tout pour parvenir à ses fins. Le roman se conclut sur une fin à demi-tranchant, très ouverte mais je suis pas sûre que la fin donne envie de lire la suite. En effet, cette fin est très belle, mais il n'y a pas de véritable suspens qui me donnerait particulièrement envie de lire la suite. 

Mais si le tome deux est aussi sympathique et aussi enchanteur que le tome un, je fonce ! 

 

    Vous l'aurez compris, j'ai adoré Un palais d'épines et de roses : l'univers est fantastique, avec des personnages superbes et des monstres ténébreux à souhait ; une héroïne qui en veut et qui s'affirme doucement mais surement ; et une suite d'aventures palpitantes et trépidantes qui me donne envie de suivre ces personnages encore et encore au fil de leurs aventures !  

 

À bientôt, 

Julie.

Share this post

Repost 0

Comment on this post