Bilbo le hobbit, de Tolkien

 

Format Ebook 

Paru en 2014 

Synopsis Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible qui n'aime pas être dérangé quand il est à table. Mais un jour, sa tranquillité est troublée par la venue d'un magicien nommé Gandalf, et de treize nains barbus qui n'ont qu'une idée en tête : récupérer le trésor de leurs ancêtres, volé par Smaug le dragon sur la Montagne Solitaire. Suite à un malentendu, Bilbo se retrouve malgré lui entraîné dans cette périlleuse expédition.

 

 

    J'ai entendu parler du Hobbit pour la première fois à la fac, par des gens que je connaissais. Pour moi, l'auteur n'avait écrit qu'une chose : Le seigneur des Anneaux, que l'on connaît tous assez bien ! En fait, l'auteur a été assez prolifique : le Silmarion, Bilbo, Le seigneur des Anneaux, ... De nombreux ouvrages ont été écrits pour explorer l'univers fascinant de Tolkien

 

    Il y a quelques jours je me suis donc lancé un nouveau défi : lire Bilbo le Hobbit, mais sur mon Ipad (ma bibliothèque est à deux doigts de se briser en deux à cause du poids!) Aussitôt dit, aussitôt fait, j'ai commencé Bilbo le Hobbit

 

    Dès les premières lignes, j'ai adoré retrouver l'univers de la Comté, avec ses hobbits et ses jolies maisons, ces nombreux goûters et dîners et ses habitants joyeux. J'ai été convaincu dès le début par le rythme trépidant et l'écriture de Tolkien : cette dernière n'est pas « lourde » ou fatigante à lire, au contraire, chaque personnage y a sa place et j'ai beaucoup apprécié ces derniers. Cependant, je regrette une certaine longueur dans les descriptions, qui a rendu ma lecture assez chaotique, et qui a fait que j'ai lu ce livre en une semaine alors que je lis habituellement les livres de cette taille en deux voire trois jours maximum ! 

 

    Quant aux personnages, ils sont absolument géniaux : j'ai beaucoup aimé la répartie des nains, les pensées de Bilbo, la folie de Gollum ... Chaque personnage a une voix très définie et on ressent bien l'individualité de chacun. Dès le début du roman, j'ai ressenti la bonté de certains personnages et l'avarice d'autres. 

 

    Quant à l'intrigue, je l'ai apprécié, bien que j'aurais aimé que certains passages, et certaines actions prennent plus de place : le début du voyage est presque passé sous silence par Tolkien, résumé très rapidement, tandis que le reste du roman est vraiment détaillé, un peu trop même. 

 

    La fin de Bilbo le Hobbit est un gros coup de coeur : c'est le genre de fin qui vous rend heureux, avec de belles images, des paroles lyriques et fantaisiste et qui donne envie de replonger immédiatement dans le monde de Tolkien !  

 

 

Share this post

Repost 0

Comment on this post