Captive, de Renée Ahdieh

 

Éditions Hachette 

Sorti en 2015 

Format ebook 

12€99 

 

Synopsis : Même consciente du terrible sort qui l’attend, Shéhérazade se porte volontaire pour épouser le jeune calife Khalid Ibn al-Rashid. Même si elle sait qu’elle est promise à la mort au lendemain de ses noces, elle est prête à tout pour venger son amie Shiva, l’une de ses récentes épousées. Pour cela, elle doit d’abord gagner du temps, en narrant des contes à rallonge au calife. Chaque jour est une menace de mort et la jeune fille échappe plusieurs fois à l’exécution. À l’extérieur, les proches de Shéhérazade préparent le sauvetage de la jeune fille. Shéhérazade n’oublie pas qu’elle doit mettre au point une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais c’est sans compter l’amour qu’elle se met peu à peu à éprouver pour Khalid…

 

 

    L’intrigue de Captive prend place en Orient, où le calife exécute chaque nuit une nouvelle épouse. Après avoir perdu plusieurs de ses proches à cause de ce despotique souverain, Shéhérazade décide de se porter volontaire pour l’épouser et pour tenter de survivre à sa nuit de noces. 

    Shéhérazade, Calife, nuit de noces … Hé oui, Captive semble être une réécriture des Mille et unes nuits, si ce n’est qu’ici la réécriture sert uniquement de point de départ à l’intrigue. 

 

    J’ai bien aimé l’intrigue en général : une jeune femme qui se sacrifie, tente de découvrir des secrets, de trouver des failles, qui est combative, … Captive avait tout pour me plaire. Mais malheureusement, je n’ai pas du tout accroché avec le roman ! 

 

    Pourquoi ? D’une part, je pense que j’ai été déçue de certains passages, qui mettent en scène de la maltraitance animale … Certes, faire des sacrifices animaux, mais la façon dont c’était décrit m’a mise mal à l’aise, et je n’ai pas aimé. De plus, il y avait trois histoires qui s’entremêlaient : celle de Shéhérazade, celle de Tariq et celle de son père … Or, il faut à chaque fois resituer les personnages, les situations, les lieux, … ce qui a eu tendance à me perturber. 

 

    Enfin, j’ai trouvé que la magie n’était pas à sa place dans ce roman … Les récits de Shéhérazade se suffisaient à eux-mêmes et étaient vraiment géniaux. Dommage que la fin ne soit sans doute jamais narrée. Outre la magie et le nombre de personnages trop importants, j’ai trouvé que la romance arrivait comme un cheveu sur la soupe, sans qu’on sache véritablement d’où elle vient et pourquoi elle était là … D’un seul coup, le calife et Shéhérazade tombent amoureux, et boom, ils sont prêts à trahir tout le monde. Un peu trop gros à mon goût et ça ne m’a pas donné envie de continuer ma lecture malheureusement. 

 

    J’ai cependant fini le livre car je n’aime pas abandonner un livre, mais la fin m’a aussi déçue : je n’ai pas trouvé le suspens assez prenant et je n’ai finalement pas envie de lire la suite. 

Dommage car les 50 premières pages m’ont vraiment captivée autant que Shéhérazade était captive. 

 

 

Et vous ? L’avez-vous déjà lu ? 

Qu’en avez-vous pensé ? 

 

Julie.

Share this post

Repost 0

Comment on this post