Le Monstrologue, de Rick Yancey

 

Éditions Robert Laffont 

Format ebook 

12€99 

 

SynopsisLa peur est parfois notre seule amie.

« Voici les secrets que j'ai gardés. La confiance que je n'ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd'hui plus de quatre-vingt-dix ans qu'est mort celui qui m'a accordé sa confiance, celui dont j'ai conservé les secrets. Celui qui m'a sauvé... et aussi condamné. »

Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d'un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s'est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu'une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au coeur de l'horreur...

 

 

    Le monstrologue se présente comme un « roman trouvé », un tas de feuille recueillie par un docteur, puis donné à un romancier. Dès le début, on sait donc que le narrateur n’est pas le héros, mais que les évènements racontés ont eu lieu des années auparavant (130 ans exactement). Ce sont donc des mémoires, qui ne demandent qu’à continuer de vivre à travers la lecture du romancier. 

    Très vite, les personnages sont présentés : nous avons donc Will Henry, un enfant d’une dizaine d’années, travaillant auprès d’un « docteur » et plus exactement d’un « monstrologue », c’est-à-dire d’un scientifique qui étudie les monstres. 

 

    On découvre alors le quotidien de Will, dont les parents sont décédés quelques années auparavant et qui vit désormais chez le Monstrologue et tente de survivre en se débrouillant par lui-même. Des faits étranges se produisent par la suite dans la campagne, et le Monstrologue étant lui-même un spécialiste en la matière, Will et ce dernier sont plongés au coeur de l’action

    On découvre alors un environnement hostile, effrayant et j’ai eu beaucoup de mal à trouver le sommeil lors de cette lecture : les monstres sont décrits avec beaucoup d’exactitude et l’écriture de l’auteur est si persuasive que j’ai eu l’impression de voir les monstres attaquer les hommes et les dévorer vivants ! Le Monstrologue n’est pas un simple récit de fiction mais bien un roman d’horreur, et comme le dit le résumé, c’est une « vertigineuse descente au coeur de l’horreur ». 

 

    J’ai beaucoup apprécié la profondeur de l’intrigue, qui ne se composait pas uniquement de chasse aux monstres, mais qui interrogeait différents domaines : l’Histoire, la science, la démonologie, … Autant d’éléments qui construisent une véritable intrigue. Et à la peur des monstres s’ajoutait la suspicion : qui est coupable de l’arrivée de ces monstres ? Qui les protège ? Qui souhaite les tuer ? Pourquoi ? Comment ? J’ai adoré ce double-jeu du chat et de la souris qui se poursuit dans tout le romain, d’autant plus que Will Henry n’est pas seulement un observateur, mais agit également, prêt à combattre ces monstres.

 

    Quant à Will Henry, cette aventure ne constitue pas uniquement ses débuts en tant que monstrologue, mais est également une recherche de la vérité, sur son passé et sur les causes de son arrivée chez son maître. Ce roman permet à Will Henry de tisser des liens forts avec des gens, et est un roman de formation que j’ai beaucoup apprécié.  

 

    Néanmoins, je regrette un peu la longueur du roman : certains passages étaient trop lents, d’autres trop rapides et ça a légèrement gâché ma lecture car je n’avais pas le temps d’anticiper tel ou tel revirement que 6 évènements avaient déjà eu lieu. Le Monstrologue est cependant une super lecture, très effrayante, certes, mais que j’ai beaucoup aimé et j’ai hâte de voir ce que nous réserve la suite. 

 

 

Share this post

Repost 0

Comment on this post

Tristhenya 05/15/2017 00:20

Voilà qui me tente beaucoup ! Je l'ajoute à ma wish-list ^^ Merci pour cette bonne chronique !

Julie 05/16/2017 15:27

Je t'en prie, c'est toujours un plaisir ^^
Il est vraiment top, mais il ne faut pas le lire la nuit :)