Phobos #3, de Victor Dixen

Éditions Robert Laffont, 

Format Ebook

Paru en 2016

Synopsis : FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS

1 MOIS...

1 JOUR...

1 HEURE...

ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU

Ils sont les douze naufragés de Mars.

Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.

Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.

 

ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE

 

Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?

 

MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.

 

    J'ai commencé à lire Phobos 3 quelques mois après avoir lu le second tome de la saga Phobos (vous pouvez retrouver ma chronique juste ici) et honnêtement, je m'attendais à un troisième tome plutôt tranquille et sympathique mais j'ai eu une très grosse SURPRISE ! 

 

    Ce troisième tome commence assez doucement avec le retour de nos martiens préférés qui sont toujours sur Mars et Serena McBee qui contrôle et trompe toujours tout le monde. Jusque là, pas de changement. Mais tout s'accélère très vite : les martiens sont confrontés à la réalité et surtout aux personnalités des uns et des autres ! Trahisons, mensonges, calomnies, tout le monde (ou presque) y passe et Léonor doit apprendre à survivre entre les mensonges, les dangers de Mars et ses propres sentiments !

 

    J'ai ainsi découvert les faces cachées de certains personnages, et je ne m'y attendais pas du tout. Bien entendu, je me doutais que certains personnages auraient changé, mais de là à m'attendre à telles transformations !  Sans vouloir vous spoiler, je pense que les personnages de Phobos #3 sont parmi les rares personnages à avoir autant changé ! 

 

    Vous l'aurez compris : j'ai adoré les personnages de Phobos dans ce troisième tome, et j'ai adoré la façon dont la dynamique s'orchestre : on découvre des complots, mais ils ne viennent pas forcément de là où on s'y attendait ; ce qui tend à épaissir encore une fois le mystère et à provoquer encore plus de questions. 

 

    Quant à l'intrigue, elle est toujours aussi prenante et fascinante : à chaque fin de chapitre, on découvre un nouveau cliffhanger, et j'ai été prise et emportée par le récit tout au long du roman. Chaque page réserve son lot de mystère, de questions, de doute, ... Autant dire que les adeptes du mystère seront ravis ! 

    Et si les drames se produisent et se reproduisent, ce n'est pas pour autant décevant : chaque malheur arrive à point nommé et est prévu avec tellement de concision que je me suis prise au jeu et je n'ai pas douté une seule seconde de la véracité des faits. 

 

    Victor Dixen nous emmène dans deux univers complètement différent mais qu'il parvient à faire s'enclencher avec une rare subtilité : d'un côté, la démoniaque Serena McBee, avide de pouvoir ; et de l'autre côté les Martiens et leurs complices, tentant de survivre. 

 

    La seule chose qui m'a déplue dans ce troisième tome de Phobos est la romance et les discours parfois mièvres et trop romantiques des personnages et notamment des Martiens qui m'ont ennuyée. 

 

    Cela étant, Phobos #3 est le tome de la saga que je préfère jusque ça et c'est un presque coup de coeur pour ce pénultième tome de la saga martienne ! 

 

 

Share this post

Repost 0

Comment on this post