Paranoïa, de Melissa Bellevigne

Synopsis

       Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l'institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s'alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d'une lucidité et d'un discernement hors pair.

Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d'un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l'experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l'accouchement approche, la vérité semble s'éloigner.

 

Mon avis 

       Cela fait bien longtemps que je n'ai pas eu l'impression de sortir littéralement d'un livre à la fin de ma lecture : j'ai achevé ce livre avec l'esprit embrouillée, j'étais encore aux côtés des personnages, auprès de Lisa, attendant des nouvelles de Judy, encore perdue entre ces deux personnages si différents et pourtant indissociables tant elles semblent complémentaires ; l'une perdue dans des rêves et des chimères, l'autre condamnée à affronter une réalité aussi cruelle qu'irréversible. 

 « Judy avait un discernement implacable. Je percevais sans peine qu'un mensonge de ma part serait démasqué sitôt prononcé  »

Dès le début de Paranoïa, Melissa Bellevigne fait apparaître l'intrigue centrale et nous plonge au coeur de l'histoire de Judy Desforêt. Une entrée en matière qui semble abrupte à première vue mais tellement accrochante ! Deux femmes fortes se font face, et pourtant cette force qui les caractérise va s'effriter progressivement pour laisser apparaître l'intériorité des personnages et leur histoire au fur et à mesure qu'elles se confrontent, se découvrent, s'apprivoisent et se déchirent. 

       Mais plus que la relation entre ces deux femmes, c'est véritablement le personnage masculin central, Alwyn, qui crée tout le mystère de Paranoïa : qui est-il véritablement ? D'où vient-il ?  À chaque fois que j'ai été contrainte d'arrêter ma lecture, la même question m'est revenue en tête : pourquoi est-il là ? Personnage fantastique ? Invisible aux yeux des autres ? Ou alors voyageur d'une autre dimension ? L'auteure mène si bien sa plume que j'étais prête à croire à une invasion extra-terrestre, voire même à une distorsion espace-temps qui expliquerait la présence d'Alwyn !

L'une des seules choses que je regrette, c'est la taille de ce roman : on en veut toujours PLUS !! J'aurais adoré suivre Judy encore plus loin dans les méandres de la cour britannique ! Mais en même temps, la résolution du mystère est magistralement menée : si au début du roman, les voix de Lisa et de Judy s'alternent à un rythme équitable, la voix de Judy finit par dominer, à mon plus grand plaisir ! 

 

        Autre point fort appréciable : la prise de position de l'auteure vis-à-vis des scènes érotiques ou violentes. Lorsque j'ai vu que vu que ce livre était conseillé pour des publics adolescents, j'ai eu quelques doutes : étant donné le sujet et ce qui était dit de l'intrigue en quatrième de couverture, j'avais peur qu'il soit trop violent mais que nenni ! L'auteure parvient à écrire des scènes assez violentes avec brio et tact. De fait, cette lecture est douce, agréable, et cette absence de violence sanguinolente m'a vraiment permis de m'intéresser aux personnages et à leur intrigues, à leur histoire, à leur ressenti plutôt qu'aux actes orchestés par un certain noble de la cour britannique. 

 

Enfin, une citation issue de Paranoïa qui exprime parfaitement mes pensées à la fin de ma lecture : 

 «  Tout le monde semblait courir à une allure folle et je compris à quel point j'avais été transportée dans un autre univers ces dernières minutes »

 

       Pour conclure, je dirais que ce livre m'a énormément plu et j'attends de voir si une suite est en cours d'écriture (ayez pitié, ne pas faire de suite serait trop cruel !) ! Je lui attribuerais la note de 4,5/5 pour la seule raison que je trouve que la fin est arrivée trop rapidement et que certaines de mes questions sont encore en suspens :) 

A très bientôt, 

Julie. 

Share this post

Repost 0

Comment on this post