Did I Mention I Love You, de Estelle Maskame - Le retour des lectures d'été !

Bonjour à tous !

 

Lors du #Weekendà1000, j'ai été amenée à choisir plusieurs livres pour dresser ma P.A.L. et je me suis finalement tournée vers le premier tome de Did I Mention I Love You, d'Estelle Maskame, qui m'a semblée de circonstances ! Pourquoi "de circonstances" me direz-vous ? Tout simplement parce que j'avais envie d'une lecture nouvelle, à l'intrigue "simple", et surtout d'une romance !!

 

Et j'ai retrouvé mon exemplaire de Did I Mention I Love You lors de cette "quête à la romance" et j'ai donc commencé, un thé à la main (indispensable !!), le premier tome de cette trilogie ! Il me semble que cette série a d'abord été d'abord écrite et partagée sur Wattpad, tout comme After d'Anna Todd ! Preuve que les plateformes d'écriture se font petit à petit leur place dans le monde littéraire et je trouve ça F-A-N-T-A-S-T-I-Q-U-E ! 

 

 

Collection : Pocket Jeunesse

Pages : 416 Pages

Date de parution : 7 Janvier 2016 (mais sur Wattpad depuis 2015 déjà)

 

SynopsisEden passe l’été à Santa Monica dans la nouvelle famille de son père. Très vite, elle tombe amoureuse de son demi-frère, le mystérieux Tyler… Elle décèle en lui une grande fragilité, résultat d’un lourd passé qu’il garde secret aux yeux de tous. La jeune fille, de son côté, est peu sûre d’elle, complexée. En se confiant l’un à l’autre, ils finissent par tomber réellement amoureux et entament une relation aussi passionnelle qu’interdite.

 

Mais trêve de bavardages, qu'ai-je pensé de Did I Mention I Love You ?  

jkdelmmlkdejkdelmmlkdejk
Mon avis 
 
Commençons par le commencement ... le début du roman !! 
J'ai adoré le fait que l'on commence par l'immersion directe, pure et dure de Eden dans la vie de Los Angeles, ça m'a d'ailleurs un peu rappelé le début de Twilight, où Bella rencontre dès l'incipit son père ! D'emblée, les personnages principaux sont présentés, le cadre spatio-temporel posé ... et on sent tout de suite que l'histoire est ancrée sur des bases solides : pas de digressions, de longs moments d'intériorité mais une action présente et tous les personnages cruciaux sont introduits dans les deux premiers chapitres ! Que demander de plus ? 
 
J'ai adoré la dichotomie entre le caractère très franc et ouvert d'Eden et celui des autres personnages : on ne sent absolument pas la présence de l'auteure ! Seul le point de vue d'Eden est exploré et présenté et c'est un des points clés de ce premier tome : c'est bel et bien elle l'héroïne ! Elle est à la fois simple, honnête, franche et ... humaine !! Ce qualificatif peut sembler un peu étrange mais Eden a toutes les caractéristiques de la jeune fille "normale", de l'adolescente de base : converses, famille divorcée, simple, sportive, avec quelques complexes  ! Une figure à laquelle on peut donc facilement s'identifier, et qui n'a pas manqué puisque je suis similaire à Eden sur certains points ! 
Par contre, le personnage masculin principal, à savoir Tyler, est une véritable tête à claque : casse-pieds, arrogant, insolent, irresponsable ... bref autant de points qui font que j'ai eu beaucoup de mal à ressentir de l'empathie pour ce personnage ! Ce n'est qu'à la fin du roman qu'on découvre pourquoi il est aussi torturé mais c'était presque décevant : le drame qu'il a vécu est certes marquant pas autant que ce qui semblait nous être annoncé à demi-mot durant les premiers chapitres ! *Spoiler* La mère de Tyler ayant évoqué la prise de médicaments, je m'attendais à des problèmes de santé grave mais non ... Tyler est un adolescent qui se raccroche encore à son passé et qui est finalement (jusqu'à l'arrivée d'Eden) encore prisonnier de ce dernier si ce n'est que le tortionnaire est désormais blond(e) et tyrannique ! Le drame est donc bien là, tel une marque encore présente dans la chair du héros, mais n'a pas de liens directs avec l'histoire au moment où elle se déroule. 
 
Quant à la trame générale de l'histoire, j'ai vraiment apprécié l'écriture d'Estelle Maskame : une plume fluide, des intrigues qui se suivent de façon logique, ordonnée ! Le seul petit défaut serait peut-être cette manie de faire d'un chapitre le cadre d'une journée, d'un problème, d'une intrigue sous-jacente ! Dommage qu'il n'y ait pas de véritable cliffhanger à la fin de chaque chapitre ! Dommage également que les adolescents dépeints soient tous plus ou moins des enfants gâtés par des parents riches : la classe moyenne est souvent oubliée dans ce genre de roman, et c'est bien dommage, mais cela permet de rendre l'intrigue plus facile à mener, d'éviter des problèmes logistiques et c'est parfaitement compréhensible, d'autant que cela ne nuit absolument pas à l'histoire. 
 
Avant d'entrer davantage dans l'intrigue et dans mon avis personnel, je vous joins les premières pages du livre, disponible grâce à Pocket Jeunesse : 

Alors, ces premières pages ?! 

Pour ces deux personnages principaux, je dirais qu'ils sont tous deux très semblables sur un point : ils sont tous deux entravés par des chaînes dont ils ne parviennent pas à se défaire  ! Ils sont donc interdépendants et je pense que cela contribue grandement à leur histoire d'amour ! 

Cependant, j'ai regretté l'absence de développement quant à certains personnages : Rachel/Rachael par exemple, ou encore Tiffany ! Enfin, le noeud final s'est (à mon sens) bien trop vite défait : une résolution trop simple aussi bien au niveau du couple Tyler-Tiffany, qu'au niveau du couple Tyler-Eden ! Mais une résolution qui est pourtant logique et inévitable ! C'est donc ici non pas le happy-ending qui est visé mais le ending tout simplement ! Et qui n'est pas sans amorcer le deuxième tome de la série, paru dernièrement (et dont vous pouvez trouver un extrait ici si vous avez déjà lu le premier tome) ! J'ai fini D.I.M.I.L.Y. en moins de 3 heures, un vrai petit bijou qui se lit très bien, très vite et qui (sans vouloir spoiler) n'est à mon sens que le début : ayant déjà commencé le deuxième tome, je peux vous dire clairement que l'écriture d'Estelle Maskame s'est grandement améliorée et que c'est un deuxième best-seller sans conteste !! 

jkdelmmlkdejkdelmmlkdejk

J'attribuerais pour conclure la note de 4/5 à Did I Mention I Love You : une vraie pépite que j'ai dévoré en quelques heures et sans même m'en rendre compte ! 

Si vous recherchez une belle histoire d'amour impossible, entre adolescents et avec un peu de mystère et un grain de folie, n'hésitez plus et engagez-vous avec Eden dans les rues de Los Angeles ! 

 

Enfin, si vous n'êtes toujours pas convaincu, je vous laisse en tête à tête avec Estelle Maskame, l'auteure de la trilogie Did I Mention ... 

A très bientôt,

Julie.

Share this post

Repost 0

Comment on this post

Vic 04/07/2017 14:12

J'ai dévoré ce livre. Mais je ne comprends pas les gens qui se plaignent que l'histoire soit simple, trop cliché ou trop ado. Fallait s'attendre à ce que soit une histoire d'amour entre deux ados. Mais ce qui n'aime pas ne sont pas obligés de lire. C'est comme si je disais dans un livre fantastique que je n'aimais pas le fait que les personnages vivent dans des mondes différents par exemple, ça n'a pas de sens. Elle a voulu faire quelque chose de frais. Ce genre d'histoire plaisent et il en faut pour tout les goûts. Personnellement j'adore lire des histoires d'amour de jeunes.

Linda @ Best Love Quotes 01/02/2017 08:01

Amazing post. you are doing great. Nice job.

fantasybooksaddict 05/28/2016 20:59

Cette saga me tente bien !

Julie L 05/28/2016 21:02

Si tu cherches une série sympa et légère à lire pour l'été, la série Did I Mention est parfaite ;) Tu trouveras dans l'article les premières pages du Tome 1 si jamais ça te tente ^^
A bientôt,
Julie :)

colorandbook 05/28/2016 10:55

Il me fais très envie, et ta chronique donne très envie

Julie L 05/28/2016 10:58

Ravie de te donner envie de lire ce livre ^^ C'est une petite perle dans le genre des "Contemporary Novel" ! Et il est parfait pour la saison estivale ^^
A bientôt,
Julie :)